Les principaux atouts du CPF

  • le compte vous appartient. Vous le conservez tout au long de votre vie professionnelle,
  • vous pouvez l’utiliser à tout moment : pendant une période de chômage, chez un nouvel employeur,
  • l’objectif : vous permettre d’acquérir une qualification reconnue. Grâce au CPF, vous pouvez ainsi acquérir des connaissances de base (« socle de connaissances et de compétences »), bénéficier d’une validation des acquis de l’expérience (VAE), obtenir un diplôme, un titre, un certificat de qualification professionnelle (CQP) ou encore une certification ou une habilitation (certification informatique, en langue, habilitation électrique, permis de conduire…). 

Ai-je des heures utilisables au titre du CPF ?

Oui si :

  • au 31 décembre 2014, vous disposiez d’heures de DIF : vous pouvez les utiliser dès 2015 et jusqu’à la fin de l’année 2020, selon les règles applicables au CPF. Au 1er janvier 2021, si vous ne les avez pas consommées, elles seront perdues,
  • vous travaillez, dans le cadre d’un contrat de travail, tout ou partie de l’année 2015 et des années suivantes. Les périodes de travail salariées permettent en effet d’acquérir, pour un travail salarié à temps complet toute l’année, 24 heures par an, jusqu’à 120 heures, puis 12 heures par an, dans la limite d’un plafond total de 150 heures.

Pour quoi faire ?

Le CPF a un objectif : financer un accompagnement VAE, une formation permettant d’acquérir le “socle de connaissances et de compétences” ou une formation permettant d’acquérir une qualification reconnue, notamment par un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle (CQP).